OMJS
OMJS

L' Alerte Sanfloraine aux Championnats de France


L' Alerte Sanfloraine aux Championnats de France

Les championnats de France de tir à 10 mètres se sont déroulés à Albi du 8 au 12 février.  Avec 3200 tirs effectués par 2400 tireurs, c'est une compétition qui reste toujours aussi magique.

L'ambiance y est totalement différente des autres championnats. Les séries de tirs se succèdent les unes derrière les autres, ou en même temps, précision et vitesse, dans un brouhaha continu.

Mais cela reste très convivial et l'on peut rencontrer les tireurs de l'équipe de France, les voir tirer et même discuter avec eux.

Aussi, participer à ces championnats est toujours un moment privilégié et spécial. Mais pour y accéder, il faut d'abord se qualifier lors des régionaux, ce qui n'est pas simple, car seulement une centaine, ou moins, de tireurs par catégorie d'âge et par discipline est retenue, alors qu'il y a 400 ou 500 candidats, voire 882 en précision S2.



Une fois de plus, des tireurs Sanflorains étaient présents et ils se sont montrés à la hauteur de leurs performances habituelles, voir mieux.



Carabine juniors filles: Anaïs Salson se classe 59 ème. C'est une performance moyenne, mais il n'est pas facile de tirer à 8 heures du matin lorsque l'on a l'habitude de s'entraîner à 8 heures du soir.




Pistolet précision S2: Philippe Bouillaguet se classe 29 ème. Cela devient une habitude pour lui d'être dans cette tranche des 20 à 30.




Pistolet standard S2: Michel Salson se classe 36 ème et Philippe Bouillaguet obtient la 21 ème place. Les positions se sont inversées par rapport à 2010 où Michel avait 3 places d'avance sur Philippe. Entre ces deux tireurs, il y a une petite compétition et, surtout, une grande complicité.




Pistolet vitesse S2: le millésime 2011 est bien meilleur que le 2010 pour le duo Sanflorain. Philippe obtient une 22 ème place et Michel se classe 27 ème alors qu'ils n'étaient pas qualifiés l'année dernière. La vitesse est une discipline nouvelle, très technique, qui demande de l'entrainement, dans de bonnes conditions et avec la bonne ciblerie.




Ces championnats sont une belle récompense pour ces tireurs Sanflorains et pour l'Alerte, d'autant plus que c'était le club le plus représenté du département.